Interview vidéo – IL QUADRO DI TROISI : avec « La Commedia » nous avons voulu exprimer notre changement

Quatre ans après le premier album éponyme, Il Quadro di Troisi revient avec « La Commedia », leur deuxième sceau.

Une nouvelle œuvre et un nouveau line-up : le cercle parfait dessiné à main levée par Eva Geist (Andrea Noce) et Donato Dozzy (Donato Scaramuzzi) devient un triangle avec l'entrée permanente de Pietro Micioni, qui avait déjà collaboré sur l'album précédent et dans le performances live d'Il Quadro.

Tout change et même le monde n'est plus le même qu'en 2020, année de sortie du premier album du même nom : la crise mondiale générée par les guerres et les pandémies vécues comme le miroir des crises individuelles et des changements personnels – même irréversibles – ont duré toute la période de composition du nouvel album, finissant par influencer son écriture. Mais malgré tout, ou peut-être aussi à cause de cela, La Commedia se veut un disque où la crise devient opportunité et le changement devient renaissance.

À commencer par le titre, qui s’inspire d’un couplet – modifié par la suite – d’une chanson de l’album précédent qui disait :

Nous aimons la comédie, celle d'un pylône au soleil. »

La peinture de Troisi tente d'explorer ces aspects de l'humanité qui oscillent entre légèreté et tragédie. Un peu comme dans la comédie italienne de la mémoire cinématographique, où les situations difficiles deviennent l'occasion de réagir et d'y faire face, même de manière ironique.

Nous avons rencontré Donati Dozzy et avons parcouru avec lui ce petit joyau de la musique italienne contemporaine.

L'ENTREVUE VIDÉO

ÉCOUTER LE DISQUE

LA COUVERTURE

La pochette de l'album, ainsi que celle des singles qui l'ont précédé, sont l'œuvre de Francesco Messina, icône absolue de la musique italienne. Collaborateur historique et co-auteur de Battiato, musicien culte (son Prati Bagnati del Monte Analogo, réalisé avec Raul Lovisoni, est considéré comme un album fondamental de « l'autre » musique italienne), photographe et graphiste de pochettes légendaires.

COLLABORATIONS

Cela se voit également dans les collaborations extrêmement importantes dont l'album est peuplé : de Suzanne Ciani, à tous égards légende et pionnière d'une certaine manière de faire de la musique qui a été la protagoniste absolue de 50 ans d'histoire, à Aimée Portioli. , mieux connu sous le nom de Grand River, musicien, concepteur sonore et compositeur italo-néerlandais mais basé à Berlin.

Et puis les cordes de Fiona Brice (violoniste, compositrice et arrangeuse qui a collaboré avec des artistes comme Placebo, Kanye West, Sophie Ellis-Bextor et bien d'autres), le violon éclectique de Francesca Colombo (en fait le quatrième « coin » d'Il Quadro di Troisi), l'agitateur culturel et icône de l'Est de Rome Stefano Di Trapani alias Demented Burrocacao (Trapcoustic, System Hardware Abnormal, entre autres), le maestro Daniele Di Gregorio (excellent musicien, pendant trente ans aux côtés de Paolo Conte) et Tommaso Cappellato (un batteur que définir uniquement comme tel est réducteur : il a joué partout et avec tout le monde à commencer par Rabih Beaini et Maurice Louca, avec qui il collabore depuis quelques temps).

LE TOUR

Il Quadro di Troisi se prépare également à revenir en live : les premières dates live annoncées de la tournée sont :

le 4 juin à la Triennale de Milan
le 11 juillet au Festival Villa Ada à Rome
le 2 août au Dekmantel Festival à Amsterdam
le 31 au Letz Festival de Terni
le 28 septembre au Locomotiv Club de Bologne.

CLIQUEZ POUR ACHETER DES BILLETS

WEB ET SOCIAUX

https://www.instagram.com/ilquadroditroisiofficial
ilquadroditroisi.com