Les revenus de Deezer ont augmenté de 14,2 % sur un an pour atteindre 144 millions de dollars au premier trimestre ; la base d'abonnés a atteint 10,5 millions

Le service de streaming musical Deezer, basé à Paris, a publié ses résultats financiers et son nombre d'abonnés pour le premier trimestre 2024 (clos le 31 mars 2024).

Le chiffre d'affaires consolidé de la société atteint 132,5 millions d'euros au premier trimestre 2024, en hausse 14,2 % sur un an à taux de change constant.

Ce chiffre d'affaires se convertit en 144 millions de dollars américains au taux de change trimestriel moyen publié par la Banque centrale européenne.

Entre-temps, la base d'abonnés de la société a atteint 10,5 millions au premier trimestre, contre 9,3 millions au premier trimestre 2023, soit une hausse de 12,8%.

Deezer répartit ses revenus en trois segments dans son bilan :Partenariats'; 'Direct' et 'Autre.'

Le chiffre d'affaires Partenariats de la société s'élève à 43,3 millions d'euros (47,01 millions de dollars) au premier trimestre 2024, en hausse 37,6 % sur un an à taux de change constant.

La société a déclaré que la croissance de son chiffre d'affaires au premier trimestre reflétait « la montée en puissance continue » de ses récents partenariats (dont RTL+, Sonos et Mercado Libre), qui, a-t-elle ajouté, sont « en ligne avec la stratégie du Groupe visant à concentrer ses efforts sur des marchés attractifs et de grande envergure ». marchés ».

Partenariats pris en compte 32,7% du chiffre d'affaires total de Deezer au cours du trimestre.


Deezer Direct revenus atteints 86 millions d'euros (93,37 millions de dollars) au premier trimestre 2024, en hausse 5 % par an à taux de change constant.

Deezer a déclaré que sa croissance sur ce segment était portée par :

  • Une « nouvelle vague de hausses de prix, lancée au quatrième trimestre 2023, s’applique désormais à plus de 75% de la base d'abonnés ;
  • « L'amélioration du mix géographique avec le recentrage stratégique de l'activité Direct sur des marchés clés sélectionnés conduisant à la poursuite de l'expansion de la base d'abonnés en France (+3,6%) et au ralentissement de la base d'abonnés Reste du Monde à (11,0)% ;
  • « La mise en œuvre d'une stratégie plus sélective dans Direct pour stimuler les abonnements aux comptes premium en réduisant les essais et les promotions.

Deezer a indiqué que ses revenus « Autres », constitués principalement de revenus « publicitaires et accessoires », s'élevaient à 3,2 millions d'euros (3,47 millions de dollars) au premier trimestre 2024, en hausse 23,3 % sur un an à taux de change constant.

Deezer a généré la majorité de ses revenus sur son marché domestique en France, où il a atteint 76,1 millions d'euros (82,62 millions de dollars) au premier trimestre, en hausse 8,5 % sur un an à taux de change constant.

Deezer comptait 5,5 millions d'abonnés « directs » au premier trimestre, en baisse 1,8 % sur un an contre 5,6 millions au T1 2023.

Les abonnés de la société via les partenariats ont atteint 4,9 millions au premier trimestre, en hausse 35,4 % sur un an contre 3,6 millions au premier trimestre 2023 (voir ci-dessous).

L'ARPU (Revenu Moyen par Utilisateur Payant) de Deezer au premier trimestre s'élève à 5,1 € pour ses abonnés Direct, en hausse 6,4 % sur un an.



Dans son annonce aux investisseurs lundi 29 avril, Deezer a indiqué avoir « réalisé un deuxième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres, donnant au Groupe confiance dans sa capacité à atteindre son objectif de croissance de 10 % de son chiffre d'affaires en 2024, grâce à la contribution croissante des Partenariats et la poursuite du développement de Direct en France avec l'impact des nouvelles hausses tarifaires qui sont progressivement déployées sur l'ensemble de la base d'abonnés Direct ».

La société a ajouté : « Compte tenu des fortes améliorations de la rentabilité réalisées en 2023 et de la dynamique attendue des revenus et de la rentabilité en 2024, Deezer confirme son ambition d’atteindre un flux de trésorerie disponible positif en 2024 et un EBITDA ajusté positif en 2025 ».

Stu Bergen, PDG par intérim de Deezer à partir du 1er avril, a commenté : « Les performances de Deezer au premier trimestre 2024 mettent en évidence une dynamique claire et la preuve que notre stratégie est pertinente.

« En offrant des expériences uniques aux fans de musique du monde entier, Deezer apporte valeur et innovation à toutes nos parties prenantes. »

Stu Bergen, Deezer

« En offrant des expériences uniques aux fans de musique du monde entier, Deezer apporte valeur et innovation à toutes nos parties prenantes.

« Nous continuons d’être un catalyseur de changement positif, remettant en question le statu quo en matière de rémunération et de prix, tout en maintenant notre soutien indéfectible aux artistes et aux auteurs-compositeurs. »


Ailleurs, Deezer a souligné son accord centré sur les artistes avec Merlin, annoncé en mars, et sa « qualité de catalogue améliorée » suite à la suppression de plus de 26 millions de titres depuis octobre 2023 (y compris le contenu non artistique, le bruit et les doublons) en utilisant les fonctionnalités de Deezer. technologie propriétaire avancée.

Deezer a déclaré que son équipe « a formé des modèles avancés capables de reconnaître et de distinguer des types spécifiques de contenus tels que le bruit et la musique fonctionnelle ».

La société a ajouté : « Dans le cadre de son modèle centré sur l’artiste, Deezer s’engage à appliquer une politique de fournisseur plus stricte pour garantir un contenu de qualité exceptionnelle et améliorer l’expérience utilisateur. »

Deezer a lancé pour la première fois son système de paiement centré sur l'artiste, approuvé par Universal Music Group, en septembre 2023.

Quelques mois après, Groupe de musique Warner s'est inscrit au modèle artiste centré sur Deezer en France.